Fonctionnement tube néon : tout ce qu’il faut savoir sur la technologie d’éclairage

Nos maisons sont toutes équipées d’installations électriques aux normes, mais pas toutes de la même manière. Si la domotique est aujourd’hui en plein essor et que de nombreuses habitations en profitent, toutes les maisons en France ne sont dotées des dernières nouveautés. C’est en particulier le cas pour ce qui a trait à l’éclairage. Les foyers les plus modernes bénéficient de câblages neufs, d’interrupteurs permettant de faire varier la luminosité, voire de dispositifs contrôlables à distance. A l’inverse, nombreux sont ceux qui mériteraient bien une rénovation, tant ils sont équipés de matériel ancien.

Pourtant ce qui date n’est pas nécessairement faillible, ni trop énergivore. C’est le cas du néon, qui équipe encore de nombreuses cuisines ou salles de séjour, de même que de nombreux ateliers et lieux de stockages industriels. Ce dispositif a en effet montré ses qualités tout comme sa fiabilité. Il est possible de comparer les solutions, et pour une information claire à ce propos, il y a tout ce qu’il faut sur internet. Mais sait-on vraiment comment le néon fonctionne et pourquoi il est encore utilisé ?

Fonctionnement tube néon : tout ce qu’il faut savoir sur la technologie d’éclairage 

Le tube à néon, que l’on appelle généralement « néon » pour faire court, est un moyen de s’éclairer des plus classiques. Il existe différentes tailles de tubes, qui correspondent à l’éclairage des pièces comme des espaces réduits, voire des remises ou placards dans certaines habitations. Son fonctionnement est relativement simple à comprendre :

  1. Un néon est un tube en verre de diamètre variable, qui ne contient pas du néon, gaz qu’il contenait dans ses premières versions, mais qui aujourd’hui a été remplacé par de la vapeur de mercure.
  2. L’intérieur du tube est tapissé de phosphore. Un arc électrique se forme quand le dispositif est alimenté en électricité – quand on « allume la lumière  » – qui fait réagir le mercure.
  3. Cela génère des ultraviolets qui, au contact du phosphore, émettent la lumière qui éclaire la pièce. 
  4. Le tube fluorescent diffuse une lumière uniforme, qui permet d’éclairer de grandes surfaces, contrairement aux ampoules classiques. C’est pour cela qu’on le préfère à ces dernières, dans les lieux où l’on travaille et où les plafonds sont très hauts, comme les lieux de production et de stockage.

Fonctionnement tube néon : tout ce qu'il faut savoir sur la technologie d'éclairage

Pourquoi préfère-t-on les ampoules au néon aujourd’hui dans les maisons ?

Petit à petit, on a commencé à remplacer les tubes fluorescents de type néon par des ampoules. Celles-ci sont aujourd’hui graduellement remplacées par des versions basse consommation, qui ont la préférence des particuliers du fait qu’elles leur permettent de réduire leur consommation énergétique au quotidien. En effet moins on consomme d’électricité, plus on voit ses factures de fournitures énergétiques baisser. En parallèle, les consommateurs ont conscience qu’il est important que nous fassions tous un effort pour la planète et que cela passe par des consommations énergétiques revues à la baisse. 

En parallèle, les Français apprécient aujourd’hui d’avoir une lumière plus faible, plus douce, dans leurs pièces de vie. C’est aussi pour cette raison que les néons sont souvent abandonnés, pour être remplacés par des ampoules qui, si elles sont plus chères à l’achat, sont souvent plus économiques sur le long terme. 

Calcul date d ovulation

Crédits photos : img3.bibamagazine.fr

Calcul retraite complémentaire

Crédits photos : www.irp-auto.com

Calculer date de grossesse

Crédits photos : www.bloggrossesse.com

Calcul des frais réels

Crédits photos : www.toutsurmesfinances.com

Calcul rtt

Crédits photos : edito.regionsjob.com

Calculer signe chinois

Crédits photos : p0.storage.canalblog.com

Calculer mon ascendant

Crédits photos : www.femmeactuelle.fr

Calcul surface corporelle

Crédits photos : www.masef.com

Calculer ses regles

Crédits photos : cache.magicmaman.com

Calcul fraction

Crédits photos : www.ilemaths.net